L'estampe "MORGAT" a été imaginée, gravée et imprimée pour l’ouvrage « La Gravure sur bois en Bretagne 1850 – 2000 » de Philippe Le Stum, conservateur en chef et directeur du musée départemental breton (Quimper) aux éditions Coop Breizh.

 


La gravure représente « l’Ile vierge » appelée également la « Pointe de Saint Hernot » située entre Morgat et le cap de la Chèvre (presqu’ile de Crozon, Finistère). La balade de neuf kilomètres, qui s’étend sur les chemins de ce massif rocheux embrassant toute la baie de Douarnenez, enchantait particulièrement le japoniste Henri Rivière (1864 – 1951) qui y travailla durant de longs mois entre 1902 et 1916.

 

Entre l’influence d’Henri Rivière, celles des artistes japonais du mouvement Shin Hanga des années 1920-30 et plus particulièrement de Kawase Hasui (1885 – 1957), l’artiste Beno, ébloui par la similitude des paysages de Crozon et de certaines côtes japonaises, compose une estampe dont les jeux de lumière font ressentir l’atmosphère de ce lieu un jour d’été.

 

Acheter l'estampe "Morgat"

Le tirage d’un exemplaire a nécessité 22 passages couleurs à partir de 9 matrices de bois gravées. Cette estampe a été imprimée à la main avec la technique moku hanga à 40 exemplaires numérotés et signés.

 

Les bois nécessaires à la réalisation du tirage :


« La Gravure sur bois en Bretagne 1850 – 2000 »

Ouvrage disponible aux éditions Coop-Breizh

Parcourir quelques pages : ICI


La Bretagne a suscité à partir des années 1830 une production gravée abondante et diversifiée.

L'affirmation de la gravure originale - c'est-à-dire de la gravure d'artiste, à laquelle est consacré cet ouvrage - coïncida avec la "découverte" puis la vogue d'une région qui attira des artistes de tous horizons et du monde entier.

Ce sont ces artistes que ce livre présente à travers le meilleur de leur production bretonne. Un très petit nombre est connu du public : Carl Moser, Henri Rivière, Geo-Fourrier, Prosper-Alphonse Isaac, Amédée Joyau, Jules Chadel ... Toutes les esthétiques de la gravure sur bois ont été abordées par ces graveurs de la Bretagne et sont traitées dans cet ouvrage.

À travers l'exemple breton, celui-ci constitue une véritable histoire, qui manquait encore, de la gravure sur bois des XIXe et XXe siècles.

 

 

© 2011-2018  www.uki-ga.com Tous droits réservés.